Maxime Sublet a rejoint l’équipe MyCarSpot en février, en tant que développeur Dot.Net : il se présente en quelques questions !

Hello Maxime, est-ce que tu peux te présenter ?

Je suis développeur en Dot.Net, et je suis arrivé dans l’équipe MyCarspot en février. Originellement, je viens d’Annecy en Haute-Savoie, ou j’ai eu un Bac STI électronique, puis un DUT en Génie Electrique et Informatique Industrielle (GEII), et une Licence Pro Automatisme & Informatique Industrielle. Comme le Dot.Net m’a toujours séduit, je suis repassé par un an de Licence 3 en alternance à Lyon en tant que Responsable de projet informatique. J’ai ensuite travaillé à Lyon dans la même SSII, puis je suis venu sur Montpellier, et la rencontre avec Sharvy s’est faite peu après.

 

Pourquoi avoir rejoint Sharvy et comment s’est passée la rencontre ?

J’ai d’abord rencontré Stéphane et Alex en visio, et j’ai tout de suite perçu l’ambiance détendue. J’ai ensuite eu un entretien technique avec Fred, le Tech Lead, pour valider la partie technique. Lorsque je suis arrivé en février (en même temps que Camille et Manon), j’ai tout de suite été dans le bain, avec des missions immédiates, et ça c’est agréable. Et en tant que mission phare, le fait de peaufiner et rationnaliser le premier développement de la solution est passionnant : il y a une part de défi, et on tend vers l’optimisation, c’est galvanisant.

 

Qu’est-ce qui t’a surpris à ton arrivée chez nous ?

Dès mon arrivée, on m’a proposé de « m’occuper » des alternants qui travaillaient déjà sur la nouvelle version : je trouve que c’est une belle marque de confiance et de responsabilisation, c’est épanouissant. Par ailleurs, aussi surprenant que cela puisse paraître, je n’ai pas tout de suite compris que j’allais bosser dans une start-up, mais je découvre un cadre différent que j’apprécie. En tant que passionné de rugby (que j’ai pratiqué pendant 11 ans) la cohésion, l’esprit d’équipe et la convivialité comptent beaucoup pour moi : chez Sharvy, je m’y retrouve bien.

 

Comment se déroule ton quotidien chez Sharvy, et quels sont les challenges ou points qu’on n’imagine pas ?

Tous les matins, on démarre par un daily meeting avec tout le monde. Normalement, c’est plutôt une pratique de développeurs, entre eux, mais là toute l’équipe y participe, et cela permet d’avoir des retours plus riches des regards croisés des différents profils (Commercial, Customer Success Manager, Digital Marketing Manager, …).
Ensuite, je code, et soumets régulièrement mes productions en code review, et je conçois des tests. Chaque semaine, on présente à Camille et à Nicolas ce qu’on produit, et par exemple ces jours-ci je configure l’export des factures, ou encore la page de configuration des exports de caméra.
En ce moment, je travaille entre deux versions de la solution, et c’est un challenge, mais on le surmontera vite !

 

Innovation, solution collaborative, fonctionnalités : que penses-tu des services Sharvy, et de ses enjeux ?

L’innovation pour moi se situe dans la transition vers la V2 de la solution : même si à l’œil nu ça n’est pas visible pour l’utilisateur de la solution, on est moins libres dans la V1. La V2 sera plus malléable en fonction des attentes de nos clients, avec des patrons de conception plus faciles à mettre en place. Et il y a plein de périmètres et de fonctionnalités sur lesquels nous avons des demandes récurrentes qui nous donnent de belles perspectives de développement de solutions efficaces et élégantes.

 

Qu’est-ce que tu penses que nous ne disons pas assez, ou qu’aurais-tu aimé que je te demande ?

Si on avait encore un long moment pour en parler, je soulignerai l’importance des tests : ils sont essentiels et on en met en place constamment, de bout en bout. Ça fait aussi une grande différence dans la qualité d’expérience utilisateur qu’on propose.

Ressources

Nous contacter

Cap Oméga - Rond Point Benjamin Franklin

34 000 Montpellier (FRANCE)

+33 (0)4 11 93 70 49

info@sharvy.com