Le Smart Office se développe rapidement au sein des entreprises. Que représente exactement cette notion ? Comment la technologie est-elle utilisée dans les espaces de travail ?

Qu’est-ce que le Smart Office ?

Le Smart Office, ou par traduction “bureau intelligent”, est un espace de travail innovant. Il propose des services connectés aux collaborateurs et permet de répondre à leurs besoins sur site grâce à la technologie : objets connectés, applications… Le Smart Office répond à plusieurs enjeux, comme par exemple : améliorer la productivité de ses collaborateurs, faciliter leur venue sur site ou des tâches du quotidien, moderniser ses espaces de travail, économiser des frais de gestion… Les motivations premières peuvent être très diverses.

Mais toute démarche de digitalisation de l’espace de travail va pouvoir, en règle générale, servir à améliorer la marque employeur d’une entreprise. Celle-ci proposera des services modernes et digitaux répondant aux besoins de ses salariés, leur bien-être et la qualité de vie de travail seront donc renforcés. 

Comment est utilisée la technologie dans les espaces de travail ?

Le Smart Office peut être utilisé dans différents contextes, en voici quelques exemples principaux.

 

Permettre la réservation d’espaces

Les solutions digitales permettant de réserver un poste de travail, une place de parking, une salle de réunion, une place à la cafétéria… se multiplient. Elles répondent à un besoin grandissant. Qui n’a jamais vécu ce moment délicat de ne pas trouver une salle de réunion disponible alors que vous accueillez un visiteur important ? Ou devoir attendre plusieurs minutes à la cafétéria à l’heure du déjeuner qu’une table se libère ? Avoir un outil digital dédié et partagé entre tous les collaborateurs permet d’éviter ces frustrations et surtout de lui faire gagner du temps. Il peut s’organiser un amont. Pour les salles de réunion, il est également possible de placer des tablettes à leur entrée pour réserver la salle ou voir ses disponibilités.

 

Communiquer et informer ses collaborateurs

Au sein d’une entreprise, le partage d’informations au bon moment et aux bonnes personnes est essentiel. Il s’agit là de veiller à ce que par exemple les managers soient informés d’une nouvelle importante sur la stratégie avant leur équipe. Et au contraire, pour des événements ou communications non confidentielles, que tout le monde puisse avoir accès à cette information. La solution peut être d’installer des écrans de télévision dans les espaces communs ou de passage (sortie d’ascenseur, hall d’entrée…) pour diffuser ces communications. Les entreprises ayant une application mobile ou un intranet pourront opter pour le partage d’informations via ces canaux.

 

Repenser et réaménager les espaces de travail

Les objets connectés ou solutions de réservation permettent d’analyser l’utilisation des espaces et du matériel. Ainsi, l’entreprise, en mettant en place ce type d’outils pourra suivre les flux de personnes, l’occupation des espaces et donc prendre les bonnes décisions quant à l’aménagement de ses bureaux. Par exemple, si une salle est rarement réservée, peut-être la transformer pour lui donner une nouvelle fonction ? 

 

Gérer les incidents

Un autre usage peut être la gestion des incidents, directement déclarés par les collaborateurs. Imaginons une personne souhaitant imprimer un document par exemple, mais l’imprimante est en panne : en scannant un QR code placé sur l’imprimante, il enverrait automatiquement une alerte au service informatique qui serait en mesure d’intervenir rapidement. La gestion des incidents n’est pas à négliger quand on parle de qualité de vie au travail : le collaborateur s’attend à vivre une expérience fluide et sereine sur site, il est donc important qu’il ne subisse pas diverses pannes au fil de la journée. 

 

Améliorer la performance énergétique des bâtiments

Le Smart Office répond à enjeu environnemental en permettant la réduction de la consommation d’énergie. En effet, la technologie et notamment les objets connectés permettent de gérer efficacement un bâtiment. Par exemple, la mise en place de détecteur de présence permet d’allumer ou éteindre les lumières, les climatisations ou chauffages automatiquement. La bâtiment devient donc moins énergivore, et par conséquent, permet à l’entreprise de faire des économies.