Vos collaborateurs font face à des problèmes de stationnement sur votre parking d’entreprise ? Découvrez nos 5 astuces pour y remédier simplement et limiter ces désagréments.

Le sujet du stationnement en entreprise peut rapidement devenir un irritant pour le collaborateur mais aussi pour la personne en charge de son organisation. C’est un coût important pour l’entreprise qui doit mobiliser un ou plusieurs collaborateurs pour le gérer, allouer un budget pour son entretien et sa sécurité. L’objectif pour l’entreprise est donc d’optimiser au maximum le stationnement afin d’éviter d’avoir des places inoccupées, ou à l’inverse un parking toujours complet, des stationnements dangereux…

Pour limiter au maximum les problèmes de stationnement, voici la liste de 5 astuces faciles et rapides à mettre en place.

1. Réduire le nombre de places nominatives

Dans un parking d’entreprise, les problèmes de stationnement sont souvent la conséquence du volume de places attitrées à un collaborateur en particulier. Généralement, une personne de la direction aura sa place nominative. Cependant, avec ses déplacements, le télétravail ou les jours de congés, elle ne sera pas tous les jours au bureau. Sa place restera donc inoccupée et inutilisée par d’autres personnes sous prétexte que celle-ci est nominative et réservée à une personne précise.

L’objectif est donc d’avoir le moins de places nominatives possibles pour éviter ce type de problèmes. Ou de mettre en place un outil permettant à un titulaire de place de communiquer facilement auprès des autres collaborateurs les jours où ils peuvent se garer à sa place. Ainsi, le parking devient un bien partagé au sein de l’entreprise, et non plus un bien exclusif pour certains privilégiés. 

2. Moderniser le contrôle d’accès au parking

Dans la majorité des entreprises, l’accès au parking se fait par un système de badges personnels, voire de manière libre sans aucune barrière. Cependant, ce fonctionnement n’est pas optimal et peut engendrer de nombreux problèmes de stationnement : personnes non autorisées qui stationnent au parking, perte ou échange des badges personnels, etc. 

De nombreuses solutions innovantes existent pour moderniser le contrôle d’accès et éviter les problèmes ci-dessus. La première est la caméra à reconnaissance de plaques. Elle permet l’ouverture de la barrière seulement pour les véhicules enregistrés en amont. Chez Sharvy, nous proposons une seconde solution : un bouton dans notre application pour permettre l’ouverture de la barrière aux personnes ayant réservé une place le jour J.

3. Encourager le covoiturage entre collaborateurs et autres mobilités alternatives

Aujourd’hui, les mobilités douces et alternatives se développent et sont de plus en plus plébiscitées. Les villes elles-mêmes les favorisent en créant de nombreuses voies cyclables, ou réservées aux transports en commun et aux covoitureurs. Quand on y ajoute la montée du prix de l’essence, il est souvent intéressant d’opter pour un moyen de transport alternatif : vélo, transport en commun, covoiturage… Pour l’entreprise, l’enjeu d’encourager ces mobilités est double : avoir un impact positif sur l’environnement, et désengorger son parking complet (et donc, réduire les problèmes de stationnement).

Pour favoriser le covoiturage domicile-travail, l’entreprise peut souscrire à des solutions dédiées comme Karos. Cette application permet de mettre en relation les collaborateurs d’une même entreprise et effectuant un trajet similaire.

4. Louer des places supplémentaires dans un parking voisin

Si les 3 solutions ci-dessus ne suffisent pas, l’entreprise peut opter pour la location de places dans un parking voisin. Cela permet d’augmenter facilement ses capacités de stationnement. Cependant, cette option a un coût. En moyenne, dans les grandes villes, la location d’une place coûte entre 1 500 et 2 000€ à l’année. Le budget global peut donc très rapidement atteindre des dizaines de milliers d’euros. 

L’option n’est donc pas la plus économique mais elle permet de répondre rapidement à un problème de parking trop petit. Qui dit plus de places, dit moins de problèmes de stationnement et donc moins de frustrations pour le collaborateur qui trouvera plus facilement où se garer.

5. Opter pour un logiciel de gestion de parking d’entreprise

L’option la plus optimale pour éviter les problèmes de stationnement et optimiser son parking reste d’utiliser une solution dédiée. Les applications de gestion de parking d’entreprise comme Sharvy permettent de mettre en place facilement les 3 astuces données ci-dessus. L’occupation des places est donc optimisée et les problèmes de stationnement fortement limités.

Via la plateforme, les titulaires d’une place peuvent la déclarer comme disponible les jours où ils sont absents. Les autres collaborateurs en réservent une les jours où ils ont besoin. L’algorithme distribue ensuite celles disponibles selon des règles de priorités. Le jour J, grâce à un contrôle d’accès digital (caméra à reconnaissance de plaques ou bouton dans l’app), seules les personnes avec une réservation peuvent accéder au parking et y stationner. Cela limite donc les problèmes de stationnement puisque les véhicules entrant dans le parking ont tous une place attribuée.

Sharvy, solution de gestion de parking d'entreprise