La politique de stationnement d’une entreprise est une charte et des règles visant à organiser celui-ci. Sans en oublier pour autant la satisfaction des collaborateurs. Avoir une politique de stationnement efficace permet donc d’optimiser la gestion du parking d’entreprise, de le rentabiliser et d’accompagner la démarche RSE (Responsabilité Sociétale des Entreprises) et de QVT (Qualité de Vie au Travail) de l’entreprise.

1. Pourquoi implémenter une politique de stationnement ?

Comme présenté ci-dessus, adopter une politique de stationnement représente plusieurs avantages pour l’entreprise et ses collaborateurs.

Tout d’abord, l’optimisation de la gestion du parking. En effet, ces règles définies permettent d’organiser le stationnement et l’accès au parking. Pour l’équipe en charge de sa gestion, la mission est donc plus simple au quotidien.

Ensuite, le parking est rentabilisé. Avec une bonne gestion du stationnement, le remplissage de ce dernier sera meilleur. Il y aura moins de places vacantes chaque jour (en moyenne, 30% des espaces restent inutilisés dans le cadre d’une entreprise sans politique définie). De plus, l’entreprise peut choisir de mettre en location certaines places si le parking n’est pas complet, et donc couvrir une partie des frais de celui-ci.

Enfin, dans une approche de RSE et QVT, elle permet d’améliorer le bien-être des collaborateurs et favoriser les mobilités plus douces (véhicules électriques, vélos, covoiturage…). L’entreprise peut choisir d’avantager les collaborateurs optant pour ces modes de transport alternatifs plus respectueux de l’environnement.

 

2. Comment créer cette politique ?

La première étape pour créer une politique de stationnement est d’analyser sa situation actuelle, le contexte et ses capacités. Une entreprise avec un parking de 100 places ne fera pas les mêmes choix que celle avec 20 places. Il en est de même entre une ayant un ratio d’une place pour 4 personnes et une autre ayant une place pour 8 personnes.

Il est essentiel de faire ressortir ses points négatifs, et également les positifs de sa gestion actuelle pour les conserver ou les améliorer. Nous avons créé un quizz pour vous aider dans ce travail, cliquez ici !

L’entreprise doit aussi analyser les habitudes de ses collaborateurs en matière de mobilité. Elle pourra ainsi savoir à qui accorder des places attitrées ou comment équiper le parking en conséquence (bornes électriques, emplacements 2 roues…). Les questions à se poser sont diverses : Qui vient en transport en commun ou par ses propres moyens ? Combien possèdent un véhicule électrique ou hybride ? Quel est le temps moyen de leur trajet domicile-travail ? Qui fait du covoiturage ? etc.

 

3. Quels outils pour la mettre en place facilement ?

Mettre en place ce type de politique peut se faire soit par ses propres moyens, soit à l’aide d’une solution dédiée.

La mise en oeuvre via une équipe en interne peut se révéler très chronophage. De plus, elle ne permet pas toutes les actions de manière simple : réservation et attribution d’une place, statistiques d’occupation…

Afin de gagner du temps au quotidien, il est plus avantageux d’opter pour une solution digitale dédiée… comme par exemple Sharvy ! Grâce à une application web et mobile, les collaborateurs réservent une place ou libèrent la leur s’ils sont titulaires quand ils sont absents. L’algorithme d’attribution distribuera automatiquement les places disponibles selon les règles de priorité définies par l’administrateur (soit via notre questionnaire de mobilité, soit par des règles qu’il aura déjà déterminées en amont).

Opter pour ce type de solution permet une plus rapide adoption de la politique par les collaborateurs. Ils se sentent accompagner. De plus, le stationnement est partagé de manière équitable entre tous. Il n’est plus réservé qu’à une petite partie de l’entreprise (managers, haute hiérarchie…).

Ressources

Nous contacter

Cap Oméga - Rond Point Benjamin Franklin

34 000 Montpellier (FRANCE)

+33 (0)4 11 93 70 49

info@sharvy.com