Nul doute, la crise du Covid-19 a bouleversé les routines établies. Durant plusieurs mois, nous avons brusquement changer notre façon de travailler. Par conséquent, plusieurs entreprises ont instauré pour leurs collaborateurs, le travail hybride. Cela, afin de s’adapter à la situation exceptionnelle de crise sanitaire que nous vivions. Cependant, qu’est-ce que c’est ? De la même manière, comment le mettre en place ? Pour quels bénéfices ? De même, est-ce un simple effet de mode ou une nouvelle norme pour les entreprises ? Retrouvez toutes les réponses dans cet article !

Qu’est-ce que le travail hybride ?

Le travail hybride consiste, pour un collaborateur, à alterner des jours de présence au bureau et des jours en télétravail. En outre, chaque entreprise est libre de définir les règles de sa politique de télétravail. Par exemple, le rythme le plus courant aujourd’hui étant 2 jours de télétravail / 3 jours sur site. Désormais, chaque entreprise doit s’interroger sur ses modalités de travail hybride et les expliciter à ses salariés.

Comment le mettre en place ?

Avant toute chose, il est essentiel pour l’entreprise de sonder ses employés afin de connaître leurs envies. Par exemple, souhaitent-ils tous faire du télétravail ? En ont-ils tous la possibilité (espace adapté, matériel informatique…) ? En outre, quel rythme leur convient le plus ? Il s’agit là de mener une petite enquête auprès des collaborateurs. Cela, afin de leur proposer une politique de travail hybride qui répondra à leurs besoins et qui sera donc facilement acceptée par tous.

Une fois cette étape passée et la politique définie, il est important de communiquer auprès des managers et des collaborateurs de ces changements. En d’autres termes, le management sera automatiquement impacté. Par conséquent, il est essentiel de maintenir une confiance entre les équipes et leur manager. En bref, il ne s’agit pas de trop contrôler les personnes à distance, ou au contraire, de les délaisser au profit de ceux en présentiel. 

De plus, une bonne mise en place du travail hybride en entreprise repose sur la mise à disposition des collaborateurs de matériel et des outils. Ces derniers sont nécessaires pour mener à bien leur mission depuis n’importe quel lieu. Dans les outils les plus importants, nous pouvons par exemple citer ceux de :

Quels sont les bénéfices du travail hybride ?

En outre, la mise en place du travail hybride au sein des organisations a de nombreux avantages. Cela, tant pour le salarié que pour l’entreprise.

1. Les bénéfices pour le salarié…

  • Une meilleure efficacité : par exemple, selon les missions, il est parfois plus efficace d’être en télétravail. En effet, le collaborateur sera moins dérangé et déconcentré que lorsqu’il est entouré de plusieurs collègues. De même, il pourra se concentrer pleinement sur ses tâches.
  • Un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie personnelle : grâce au télétravail, le collaborateur a plus de temps pour ses loisirs. Par exemple, il peut organiser ses horaires de travail selon des impératifs personnels…
  • Réduction des frais : le collaborateur en télétravail économise sur ses frais de transport. Dans le même temps, il économise également des repas le midi par exemple.
  • Moins de stress : en supprimant un ou plusieurs jours par semaine les transports. Le trajet étant régulièrement une source de stress et de contrariétés. D’après une étude de Owl Labs, les salariés qui travaillent à distance sont en moyenne 22 % plus heureux que leurs collègues qui passent leur temps au bureau.

2. Les bénéfices pour l’entreprise…

  • Une meilleure image de marque employeur : l’entreprise est plus attractive ! Par conséquent, elle s’adapte aux tendances actuelles et aux nouvelles attentes des candidats
  • Un gain de places et d’argent : par définition, une partie des collaborateurs n’est pas présent sur site quotidiennement. Ce qui permet à l’entreprise de passer d’un système où chacun avait son bureau attitré à un système plus flexible. Par conséquent, les postes ne sont plus nominatifs (desk sharing, flex office). Ce gain de places et donc de m² engendre automatiquement une baisse du budget immobilier.
  • La création de nouveaux espaces : le gain de places sur l’espace de travail peut permettre à l’entreprise de créer de nouveaux espaces. Par exemple, des salles de pause, d’échanges, des cafétérias…

Effet de mode ou nouvelle norme ?

Selon une étude de Cadremploi et Boston Consulting Group, 78% des français aujourd’hui plébiscitent ce mode de travail. Ce chiffre est en constante augmentation ! Cela, depuis la crise sanitaire de la Covid-19 qui a bousculé la manière de travailler de millions de personnes.

Les modes de travail évoluent et le futur du travail semble devenir flexible. Le travail hybride s’ancre dans les habitudes des Français, et les entreprises sont obligées de s’adapter. Cela, afin de rester attractive pour les candidats et de garder ses talents. Plus qu’un simple effet de mode suite à la crise sanitaire, le travail hybride et les modes de travail qu’il engendre comme le flex office s’installent petit à petit dans les entreprises ! Et cela semble continuer son évolution grâce à son adoption croissante.

Avec Sharvy, nous vous aidons dans la mise en place du travail hybride !

Via l’application, vos collaborateurs peuvent réserver un bureau, une place de parking ou à la cantine lorsqu’ils viennent sur site, ou les libérer lorsqu’ils sont en télétravail, en déplacement ou en congés.